Les enjeux : Les deux algorithmes antagonistes

Niveau 1

Compétition vs coopération

Deux prédateurs en compétition et d'autres animaux coopèrent : Le labre nettoyeur et le chauve-souris vampires.

Compétition vs coopération

Dans ce grand jeu de la vie que nous jouons tous, il y a deux stratégies qui se déroulent et s’opposent : D’un côté, celle de la compétition – de la prédation – du passage en force (pensez au moment où vous faites la file pour passer aux caisses) et de l’autre celui de la coopération – de la collaboration – de la négociation – des arrangements – des compromis. Sur le même plateau se joue le jeu du pouvoir par domination et celui du pouvoir partagé. Tantôt les forces des accords, de la confiance et de la coopération s’assemblent, tantôt celles de la discordes, de la méfiance sèment la compétition et les conflits.

La coopération chez les animaux

Pourquoi ces vampires se partagent-ils le sang collecté durant la nuit ?
Pourquoi le labre nettoyeur nettoie-t-il les autres poissons ?
Un Tanguy chez les hyènes : 30 comportements surprenants des animaux.

Parfois aussi nous manipulons, nous trichons ...

Obsédés par l'idée d'être le premier, d'avoir notre part, nous trichons.
A nos risques et périls.
L'important est de ne pas se faire prendre.

Force Manipulation Influence bienveillante

Les rapports de force

Les rapports de force dans la relation et la communication

- DOMINATION : C'est la stratégie comportementale et communicationnelle du Cro-Magnon. On y va en force. Mais si cela passe, il se peut aussi que cela casse tant chez le récepteur que chez l'émetteur. On vise une relation gagnant - perdant.
- MANIPULATION : C'est la stratégie comportementale et communicationnelle du faible. On louvoie, on triche, on trompe, on commet des fourberies, on ment, .. . Ici aussi cela passe ou cela casse tant pour le récepteur que l'émetteur. De plus, cela risque de ruiner totalement la relation de confiance entre les deux partenaires.
On vise une relation gagnant - perdant.
- FUITE : C'est l'autre bout de ce qui précède. On refuse les interactions ou la communication, on rend la relation distante ou on la coupe. C'est souvent considéré comme un aveu de faiblesse pour le prédateur de service qui voyant le déséquilibre des forces, n'hésitera pas dans certains cas à revenir à la charge, à harceler.
On obtient une relation perdant - gagnant.
- INFLUENCE BIENVEILLANTE : C'est la stratégie comportementale et communicationnelle entre être matures, rationnels et responsables. On propose, dispose, tente de "séduire" sainement. On vise à maximiser les bénéfice pour l'émetteur comme pour le récepteur. On vise une relation gagnant - gagnant.

Les différentes interactions liées à ces deux algorithmes

Lorsque nous sommes face à un autre joueur et qu'est en jeu chez lui comme chez nous la satisfaction de nos besoins, nous disposons de différentes stratégies :
- Passer en force c'est-à-dire monter nos efforts en intensité, les répéter indéfiniment jusqu'à ce que l'autre rompe (abandon, fuite ou mort)
- Nous arranger avec l'autre joueur pour optimiser notre niveau de satisfaction.
C'est ce que nous allons voir dans l'économie des besoins.

Mobirise Website Builder

Rassembler ou disperser

Le double jeu de la vie

© Copyright 2022 - Pascal Rivière. All Rights Reserved.

Designed with Mobirise ‌

Free Web Site Maker