Les enjeux : Communication et relation

Niveau 1

Interactions

Les interactions

La relation se tisse avec les interactions

L'écharpe relationnelle se tisse sur le métier à tisser des interactions au rythmes des échanges qui sont autant d'actes communication volontaires ou involontaires.
Mais de toutes manières nous interagissons que nous le voulions ou non.
Deux personnes qui se rencontrent établissent, qu'elles le veuillent ou non, une relation.
Deux personnes en "co-présence" c’est-à-dire nez à nez, face à face, « ne peuvent pas ne pas avoir de comportements » et ceux-ci induisent la relation.

Comme nous l'avons vu dans les pages précédentes, les personnes se trouverons : sympathique ou non, fiables ou non, dignes de confiance ou pas, en moins d'une seconde.

La communication

Image Description

La communication

La communication a été abordée par Claude Shannon lorsqu'il travaillait dans les renseignements militaires. Il l'a donc abordée d'une manière inhabituelle.
Il l'a envisagée comme de la mathématique, un problème de décryptage et de probabilité.
Communiquer, c'est réduire l'incertitude mais en même temps réduire la liberté de croire à d'autres choses.
Si on déclare sa flamme à l'élue de son cœur, c'est prendre le risque de ne plus pouvoir espérer qu'elle vous aime en retour. Par contre à force de côtoyer quelqu'un et d'échanger avec lui, nous pouvons cesser de craindre un mauvais coup de sa part car il s'avère fiable et digne de confiance.
Encore une fois, la communication joue sur la relation.
Le reste de la théorie de Shannon c'est le schéma de la communication qui suit où les différents éléments qui interviennent sont envisagés.

La communication ?

• Action consistant à échanger des messages, en étant proche ou bien à distance, avec l'aide ou non d’un média.
• Elle implique un émetteur, un récepteur et un message.

Une situation de communication se compose d'un émetteur (destinateur), d’un récepteur (destinataire), d’un message (données transmises avec un code commun) dans un contexte spatio-temporel.
• Tout ce qui accompagne la communication, mais n’en fait pas directement partie est le contexte (Jakobson, Lasswell, École de Palo Alto).
• L’environnement peut générer du bruit et des sources d’interférences qui peuvent nuire à la transmission du message.

La théorie de l'information

Tout ce qui est utilisé dans l'informatique repose en grand partie sur cette théorie de Claude Shannon et sur ses prédictions établies au moyen des mathématiques.
- Le bit (Binary digit).
- Le codage, la simplification de l’information en bits. La description de la transmission selon un schéma.
- La compression de l’information en enlevant son caractère redondant et prévisible.
- La limite de Shannon, c'est-à-dire le flux et la compression maximale à ne pas dépasser, faute de quoi les informations sont perdues.

Boucles relationnelles et cercles vicieux ou vertueux

Nous avons vu au moment des interactions un phénomène de boucles relationnelle circulaire. La communication qui passe bien ou mal va jouer dans cette boucle et sur la relation.
Cela va former des boucles relationnelles ou des cercles vicieux ou vertueux selon que le phénomène va s'installer ou non dans la durée pour devenir un processus itératif (qui s'étale et se rejoue dans le temps). Par exemple, deux gamins ne se supportent pas et se jouent régulièrement de mauvais tours.

Réciprocité positive ou négative

Réciprocité positive ou négative

La communication dans le couple

Les problèmes de communication

Appliquons la théorie de Shannon à la communication dans le couple.
C’est un sujet complexe source de malentendus, de non-dit … .
Les conséquences peuvent s’avérer désastreuses.

Ici madame veut s'expliquer avec monsieur mais le système et le contexte spatio-temporel semblent se liguer pour que les échanges se passent mal :
- Les enfants ont en train de se chamailler
- Le chien aboie
- Madame a passé une journée riche en frustrations diverses
- Monsieur est revenu mort de fatigue de sa journée de travail

Est-ce le bon moment ?
Quelles sont les chances que la communication réussisse à aplanir le différent ? Faibles si pas nulles.

Les algorithmes inefficaces de la communication

Quelles sont les algorithmes habituels lorsque le message ne passe pas ?

Stratégie n°1: Répéter la même chose
Algorithme : Répétition.
Conséquence : Le partenaire finit par se fatiguer et se sentir harcelé.

 Stratégie n°2 : Monter l’intensité du message.
Algorithme : Augmenter l’intensité du comportement.
Conséquence : Le partenaire se sent agressé et risque soit de fuir soit d’agresser à son tour. 

Il y a le danger d'un cercle vicieux.

La communication dans le couple

Quelques conseils pour que le message passe

- Se protéger des sources de bruits.
- Coder soigneusement, bien choisir ses mots.
- Si l’on répète, reformuler, c’est-à-dire encoder différemment.
- Ne pas diffuser son message trop rapidement.
- Ne pas monter l’intensité.
- Ajouter un message correcteur d’erreur. C’est-à-dire anticiper le risque de mauvaise compréhension et préciser par exemple qu’on aime son partenaire. 

C'est favorisé un cercle vertueux.

Quand la relation part en cacahuète !

Quand la relation part en cacahuète !

Les premières interactions entre les individus sont déterminantes.
Nous avons déjà vu comment les automatismes du cerveau intervenaient. Mais cela peut aller plus loin et nous induire sévèrement en erreur.
C'est ce que nous allons voir à travers cette capsule vidéo.

Creative common

Cliquer sur l'image pour les conditions complètes

Vous êtes autorisés à ..

Partager — copier, distribuer et communiquer le matériel par tous moyens et sous tous formats
L'Offrant ne peut retirer les autorisations concédées par la licence tant que vous appliquez les termes de cette licence.

© Copyright 2022 - Pascal Rivière. All Rights Reserved.

Made with Mobirise ‌

Free Web Site Designer Software